img_restauration

Evolution du metier

Le champ de la conservation-restauration du mobilier s’est aujourd’hui considérablement éloigné du métier artisanal de l’ébénisterie, tel que pouvaient l’envisager les plus célèbres maîtres des époques passées.

Le dilemme est aujourd’hui à la fois de respecter l’histoire du meuble, sans falsification et sans effacer pour autant les traces de son passage dans le temps, d’en conserver tous les témoins originels, de tendre au rétablissement de son unité formelle, et de préparer son futur.

Les enjeux

Ces enjeux ne peuvent se réaliser pleinement que par une approche pluridisciplinaire biunivoque, impliquant autant les sciences humaines que les sciences exactes sans oublier une maîtrise manuelle en dehors de tout soupçon quant au plan de la réversibilité et de l’intervention minimale. Aussi, c’est comme maître d’œuvre de cette construction complexe que le conservateur-restaurateur intervient pour le plus grand profit du commanditaire.

Ma vision du métier

Internationalisation de notre discipline avec ses règles déontologiques, activités de traitement des œuvres, recherches appliquées dans un atelier laboratoire pleinement opérationnel, normes de sécurité tant pour les objets que pour les opérants, tel est le résumé de ma vision de la profession, telle est aussi la conception de mon espace de travail.

s’inscrire À LA NEWSLETTER :