Retour
13

Commode Louis XVI

Restauration d’une Commode Louis XVI en merisier

Les différentes étapes de restauration :

Avant restauration

On peut aisément apercevoir sur cette photo que les bronzes de cette commode ne correspondent pas à son style. Les poignées fixées sur les tiroirs sont de style Empire et les entrées de serrure de style Louis-Philippe. Sur cette commode, il y avait des poignées tombantes ; nous pouvons le savoir par leurs empreintes laissées sur le bois.

Les planches constituant les côtés ont séché ; il y a eu donc retrait du bois et les planches se sont désolidarisées au niveau de leurs assemblages. On peut également sur ces photos apercevoir l’état de dégradation des moulures d’encadrement, et aussi l’attaque d’insectes xylophages.

Sur ces deux photos, on remarque bien l’état d’usure avancée des coulisseaux de tiroirs.

C’est le défaut de ce genre de commode, les tiroirs sont de grandes dimensions, et permet au propriétaire de les remplir de nombreuses affaires, donc d’avoir un poids conséquent. Malheureusement, les tiroirs ne reposent dans la commode que sur un coulisseau étroit à chaque extrémité, et si l’on manipule ces tiroirs quotidiennement les coulisseaux et les côtés de tiroirs s’usent très vite.

Pour éviter cela, je préconise de ne pas trop charger les tiroirs

Les pieds arrière ont subi une attaque importante des insectes xylophages. Sur la photo de droite, on remarque bien que le bois n’a plus la structure et l’aspect visuel normal, mais ressemble plutôt à de la farine.

Des planches ont été clouées à l’arrière, pour maintenir les assemblages fragilisés.

Pendant la restauration

Les planches qui maintenaient les assemblages sur l’arrière de la commode ont été retirées.

Les planches qui avaient été clouées dans une restauration antérieure cachaient l’état de dégradation avancée des assemblages.

La commode est alors démontée pour restaurer chaque élément dégradé qui la constitue.

Vue d’ensemble de la commode démontée.

Les tiroirs ont été eux aussi décollés pour restaurer les côtés et le fond.

Les panneaux constituant les côtés sont séparés, les panneaux seront restaurés et l’ensemble recollé, puis viendra la restauration des moulures d’encadrement qui seront collées avant le remontage de la commode.

L’usure des coulisseaux a été compensée par des lamelles de bois.

Commode en cours de remontage.

Restauration finale

s’inscrire À LA NEWSLETTER :