Retour
24

Secrétaire Empire

Restauration d’un Secrétaire Empire en placage de bois d’acajou

Les différentes étapes de restauration :

Avant restauration

La serrure de l’abattant ne fonctionne plus, c’est pour cela qu’il y a sur chaque côté supérieur de l’abattant des bandes adhésives pour maintenir l’abattant fermé.

En façade le vernis est très oxydé certainement dû à une exposition au soleil.

Le placage de la traverse basse est marqué par des traces de brûlures assez profondes.

Le bois massif des panneaux du côté en séchant s’est rétracté et laisse apparaître sur le placage d’acajou des fentes bien visibles.

Pendant la restauration

Tous les aménagements intérieurs ont été retirés pour accéder et restaurer la structure des côtés.

Restauration de l’abattant.

Restauration des portes.

Le placage de la traverse basse étant très abîmé, il a été remplacé par un placage ancien.

De nombreuses presses à bois permettent d’avoir un serrage uniforme.
Pour garder une unité esthétique, un placage ancien a été utilisé.

Les fentes de la structure ont été stabilisées de l’intérieur, puis rebouchées
à l’extérieur avec une résine microporeuse facilitant la mise en teinte.

Le meuble est en cours de vernissage au tampon. Les traces que l’on peut
apercevoir sont celles laissés par l’huile qui permet de déposer par passages
successifs la gomme laque.  Le vernis au tampon est une technique ancienne.
Elle demande plusieurs années d’expérience pour bien la maîtriser.

Le mécanisme de la serrure a été restauré.

La serrure est ajustée avec précision pour ne pas laisser apparaitre son empreinte sur le cuir.

Petits rebouchages sur le panneau pour supprimer toutes les petites imperfections qui pourraient se voir à travers le cuir collé.

Le cuir est confectionné par un gainier puis collé par mes soins.

Restauration finale

Photo du secrétaire Empire restauré, la finition est un vernis traditionnel au tampon.

Les bronzes ont été nettoyés et protégés par un vernis doré élaboré dans mon atelier.

Le marbre sur le dessus a été nettoyé puis légèrement poli puis ciré.

s’inscrire À LA NEWSLETTER :